Conditions et réglementations relatives aux dispositifs de surveillance

Mis à jour il y a 7 mois

Nous souhaitons vous proposer une plateforme en laquelle vous pouvez avoir confiance et où votre sécurité et celle de vos clients est prioritaire. Pour atteindre cet objectif, la transparence est primordiale. Nous vous demandons d’informer proactivement vos hôtes de l’utilisation de tout dispositif de surveillance ou d’enregistrement situé à l’intérieur ou à l’extérieur de leur hébergement. (Pour connaître les espaces où les dispositifs de surveillance sont autorisés et ceux où ils ne le sont pas, lisez les informations ci-dessous.)

Utilisez la rubrique Équipements et Services de votre extranet pour informer vos clients potentiels de la présence de dispositifs de surveillance à l’extérieur de votre établissement ou dans les espaces communs. Dans un souci de transparence, ces informations s’afficheront ensuite dans la rubrique Sécurité de la page de votre établissement sur Booking.com. 

Pour éviter tout malentendu, en particulier au sujet des équipements des hébergements indépendants, nous vous conseillons d’informer vos clients de la présence de dispositifs de surveillance avant leur arrivée, par exemple via le chat vous permettant de communiquer avec eux.

La violation de ces conditions et réglementations pourrait conduire à un avertissement, à une suspension ou à la résiliation de votre contrat avec Booking.com. 

Par ailleurs, vous devez vous assurer que vos dispositifs de surveillance sont utilisés conformément aux lois et réglementations locales, y compris à celles relatives à la confidentialité. 

Quel type d’appareils doivent être signalés ?

Indiquez tout dispositif pouvant être utilisé pour surveiller, enregistrer ou retransmettre des images, des enregistrements audio, des vidéos ou même des mouvements. Les exemples les plus courants comprennent (mais cette liste n’est pas exhaustive) les systèmes de vidéosurveillance, les caméras Wi-Fi, les sonnettes avec micro et caméra intégrés, les sonomètres et les détecteurs de mouvement (professionnels). Les dispositifs d’enregistrement dissimulés ne sont pas autorisés. 

Dans quels espaces les dispositifs de surveillance sont-ils interdits ?

Espaces privés :

  • Espaces de l’établissement exclusivement occupés par vos clients.
  • Espaces où vos clients s’attendent raisonnablement à bénéficier d’intimité (par ex. les vestiaires, toilettes, douches, spas, saunas ou hébergements partagés dans les auberges de jeunesse).

Dans quels espaces les dispositifs de surveillance sont-ils autorisés ?

Vous pouvez utiliser un système de vidéosurveillance à l’extérieur de votre établissement : Dans les espaces extérieurs tels que les entrées, jardins, parkings intérieurs ou voies d’accès à l’établissement. 

La vidéosurveillance est également autorisée dans les parties communes :

  • Si ces dernières peuvent différer selon les types d’établissements, elles comprennent généralement les espaces partagés par les clients, tels que les halls d’entrée, ascenseurs, escaliers, restaurants, laveries, cuisines et coins repas. Si l’intégralité d’un établissement est occupé par un client, les espaces précédemment cités ne sont plus considérés comme communs. 
  • L’objectif des caméras ou de tout autre dispositif d’enregistrement installé dans une partie commune ne peut être dirigé vers des espaces privés ou inclure ces derniers dans son champ de vision.

Pour signaler l’utilisation de dispositifs de sécurité dans l’extranet : 

  1. Ouvrez l’onglet Établissement.
  2. Cliquez sur Équipements et services.
  3. Descendez jusqu’à la rubrique Sécurité et indiquer vos dispositifs de vidéosurveillance.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Assistance relative au coronavirus - nouvelles informations

Des conseils pratiques pour vous aider à comprendre les dernières restrictions relatives au Coronavirus.

En savoir plus