Bien-être animal

Article rédigé en collaboration avec la Protection mondiale des animaux

Updated il y a 4 mois
Enregistrer

En tant que partenaire de Booking.com, vous respectez probablement déjà nos normes en matière de bien-être animal. Ces principes reflètent notre engagement à faire du bien-être animal une priorité dans les expériences de voyage que nous proposons. Dans cette section, nous allons aborder le sujet du bien-être animal plus en détail, lister les choses à faire et à ne pas faire, découvrir pourquoi le bien-être des animaux est primordial et comprendre pourquoi il s’agit d’un sujet crucial pour la viabilité à long terme de notre secteur.

Découvrir toute la diversité de la faune et de la flore de notre planète peut être une expérience enrichissante à vivre au cours d’un voyage. Malheureusement, de nombreuses attractions et activités touristiques entraînent des violations des droits des animaux, qui se traduisent souvent par des actes cruels et de la maltraitance. Les divertissements impliquant des animaux sauvages, comme les spectacles ou les activités qui proposent aux voyageurs de toucher ces animaux, sont un exemple particulièrement problématique. En effet, ces activités sont sources de stress pour les animaux, voire font naître chez eux des comportements anormaux ou dangereux..

Le bien-être animal est un terme qui désigne le traitement des animaux non humains, qu’ils soient maintenus en captivité ou vivent à l’état sauvage, ainsi que l’impact de leurs conditions de vie sur leur bien-être physique et mental. Ce concept s’applique à toutes les espèces, quel que soit le contexte dans lequel elles évoluent. Il peut concerner les éléphants en Thaïlande, comme les tortues marines de la mer Méditerranée, sans oublier les chats d’une auberge de jeunesse à Tel-Aviv ou les canards de Central Park.  

Le modèle des 5 domaines repose sur les 5 libertés relatives aux besoins essentiels et offre une bonne base pour mieux comprendre la problématique du bien-être animal. Ce modèle expose les 5 dimensions de base définissant le bien-être. Toutes ces dimensions doivent être prises en compte dans les besoins essentiels des animaux. Il est important de garder à l’esprit que les besoins d’un animal sauvage ne peuvent être entièrement comblés que si cet animal vit en liberté dans la nature.  

 

Les 5 libertés Les 5 domaines
1. Ne pas souffrir de la faim ou de la soif 1. Alimentation : il s’agit des facteurs qui permettent à l’animal de bénéficier d’une alimentation équilibrée et variée ainsi que d’un accès à de l’eau propre, le tout dans des quantités suffisantes.
2. Ne pas souffrir d’inconfort 2. Environnement : il s’agit des facteurs qui permettent à l’animal de profiter d’un environnement adapté (température, substrat, espace, air, odeurs, bruits, lieu de vie permettant un comportement normal).
3. Ne pas souffrir de douleurs, de blessures ou de maladies 3. Santé :il s’agit des facteurs qui permettent à l’animal d’être en forme et en bonne santé (absence de maladies, de blessures, de troubles).
4. Pouvoir exprimer les comportements naturels propres à l’espèce 4. Comportement : il s’agit des facteurs qui offrent à l’animal un environnement varié et changeant avec lequel il peut interagir naturellement (stimulations sensorielles, possibilité d’explorer, de rechercher de la nourriture et de créer des liens avec d’autres animaux, éléments lui permettant de jouer, espace où se cacher, etc.)
5. Ne pas éprouver de peur ou de détresse 5. Santé mentale : si les 4 domaines précédents sont respectés, l'état mental de l'animal devrait également être majoritairement positif. Cela devrait permettre à l’animal de ressentir des émotions comme le plaisir, le confort ou la vitalité et de réduire les risques de ressentir de la peur, de la frustration, de la faim, de la douleur ou de l’ennui.
Pourquoi le bien-être animal est important

Le bien-être animal s’inscrit dans nos discussions sur la durabilité, non seulement car il est primordial de respecter les autres êtres vivants, mais également parce que cette considération est cruciale pour l’avenir à long terme du secteur des voyages. Chez Booking.com, nous considérons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que notre industrie n'ait pas d'impact négatif sur la planète et ses habitants, et que la beauté du monde soit protégée pour les futures générations. C’est pourquoi nos normes en matière de bien-être animal jouent un rôle important dans le choix de nos partenaires.

Que vous ayez des animaux dans votre établissement ou que vous organisiez des activités touristiques impliquant des animaux, il est crucial que ces expériences n'aient pas d'impact négatif sur ces derniers. Notre secteur tient une grande place dans le tourisme et le divertissement liés à la vie sauvage, ce qui signifie que nous sommes particulièrement bien placés pour déclencher des changements positifs.

Les environnements dans lesquels nous vivons et qui attirent des touristes du monde entier sont appréciables grâce aux espèces qui y habitent. En travaillant ensemble pour protéger le bien-être des animaux, nous pouvons garantir la pérennité de ces environnements.

Image
Turtle
Découvrez 4 avantages liés à la protection du bien-être animal

1. Vous sécuriserez de futurs revenus

Pouvoir découvrir différents animaux restera un aspect passionnant des voyages. Notre étude de 2019 a révélé que 81 % des voyageurs internationaux considéraient la beauté naturelle d’un paysage comme étant un critère clé dans le choix de leur destination, et les animaux ont un impact direct sur cette expérience de la vie sauvage. Parallèlement, les voyageurs et les voyageuses sont de plus en plus informés et soucieux du bien-être des animaux qu’ils croisent. Une enquête de Kantar TNS réalisée en 2019 a ainsi indiqué que 85 % des touristes pensaient que les agences de voyages devraient éviter les activités qui font souffrir les animaux sauvages.

En mettant en place des normes claires en matière de bien-être animal, vous vous positionnez comme un leader du marché. Selon cette même enquête de Kantas TNS, 64 % des sondés ne feraient pas appel à une agence de voyage s’ils savaient que cette dernière promouvait l’utilisation d’animaux sauvages pour du divertissement. De même, 79 % des personnes ayant été témoins d’agissements cruels envers les animaux ont déclaré être prêtes à payer plus pour une activité dans laquelle les animaux ne souffriraient pas.  

2. Vous améliorerez votre réputation

Quand les voyageurs se soucient de quelque chose, ils en parlent. Les personnes qui constatent des agissements cruels envers les animaux racontent de plus en plus ces mauvaises expériences en ligne, et peuvent même lancer des campagnes pour bannir des pratiques inappropriées observées pendant leurs voyages. Grâce aux réseaux sociaux et autres forums publics, ces causes bénéficient aujourd’hui d’une meilleure visibilité. C’est pourquoi mettre en place des normes de bien-être pour les animaux est un investissement à long terme pour la réputation de votre établissement.  

3. Vous contribuerez au développement d’une économie touristique responsable et résiliente.

De nos jours, nous pouvons avoir l’impression de ne plus dépendre de la nature. Pourtant, c’est bien toujours le cas. On peut le remarquer, par exemple, lorsque les castors aident à remplir nos nappes d’eau aquifères et à conserver des zones humides grâce à leurs barrages. Parfois, ce lien entre les êtres humains et la nature devient plus évident, comme dans le cas de la pandémie que nous traversons.

Nous sommes toujours impactés lorsque notre environnement est déséquilibré. C’est pourquoi nous devons faire de notre mieux pour protéger la faune sauvage et son habitat naturel. Assurer l’avenir de ces écosystèmes aide à protéger le futur des lieux dans lesquels nous vivons et travaillons. Nous désirons également assumer cette responsabilité afin de soutenir la résilience des secteurs du voyage et de l’hébergement.  

4. Vous participerez à favoriser des comportements qui protègent la santé humaine.

La santé et le bien-être des êtres humains, des animaux et des écosystèmes sont interconnectés. En effet, environ 60 % des maladies affectant les êtres humains et 75 % des maladies émergentes sont zoonotiques, c’est-à-dire qu’elles se transmettent des animaux aux êtres humains. Le respect des normes de bien-être animal n’est donc pas limité à un argument moral, mais constitue également un impératif financier. Respecter ces standards permet également de protéger les êtres humains en réduisant drastiquement les risques d’émergence et de propagation des maladies. En arrêtant d’utiliser des animaux sauvages maintenus en captivité pour le divertissement, les acteurs du milieu permettraient de largement réduire ces risques sanitaires.

Image
Elephant
Par où commencer pour faire du bien-être animal une priorité ?

Rédigez votre politique relative au bien-être animal  

La meilleure façon d’inscrire le bien-être animal dans votre liste de priorités est d’intégrer ce concept à la mission et à la vision de votre société. En établissant une politique liée au bien-être animal, vous concrétisez vos intentions et offrez à votre équipe et à vos partenaires des règles claires sur ce que vous acceptez ou non. La Protection Mondiale des Animaux propose un kit de ressources qui peut vous aider à rédiger, à évaluer et à améliorer votre politique relative au bien-être animal (voir l’annexe n° 2).  

Faites le point avec vos partenaires et vos fournisseurs  

Avec une politique claire en place, vous pouvez commencer à évaluer vos partenariats actuels selon vos propres exigences. Tous vos fournisseurs respectent-ils les normes que vous avez définies dans votre politique liée au bien-être animal ? Peuvent-ils s’améliorer ? Si oui, dans quel domaine ? Si vous proposez des expériences impliquant des animaux sauvages, vous pouvez commencer par arrêter ces dernières progressivement et les remplacer par des activités de tourisme responsables.  

Aidez votre clientèle à comprendre les enjeux du bien-être animal  

Vos clients ont la même responsabilité que vous envers les animaux. En leur proposant des expériences durables et respectueuses des animaux, vous contribuez à la protection de votre environnement local. Mettez à disposition des affiches ou des brochures portant sur le tourisme durable impliquant la faune et la flore sauvages. Cela peut orienter les choix de vos clients pendant leur séjour chez vous et lors de leurs prochains voyages.

Faites part de vos efforts aux voyageurs

Vous vous êtes déjà assuré(e) qu’aucun animal sauvage n’était élevé, consommé, vendu, exposé ou mis à la disposition des clients dans votre établissement ? Vous pouvez l’indiquer aux voyageurs via notre plateforme.

Mettre à jour mes équipements

Découvrez nos autres guides de développement durable :

Image
Reducing food waste

Réduire le gaspillage alimentaire

Près d’un tiers de la nourriture produite pour la consommation humaine finit à la poubelle. Étant donné que la nourriture peut représenter un coût important, la réduction des déchets peut vous permettre de faire des économies considérables et de limiter votre empreinte écologique.

Découvrir comment

Image
Energy consumption

Limiter sa consommation d’énergie et utiliser des ressources renouvelables

Le réchauffement climatique s’accélère, aggravant ainsi son impact sur les écosystèmes et l’économie. Les sources d’énergie et leur efficacité deviennent donc des priorités pour le développement durable. De plus, réduire votre consommation et passer à des sources d’énergie renouvelables n’est pas uniquement bénéfique pour la planète. Cela peut également réduire vos coûts opérationnels.

Découvrir par où commencer

Image
Reducing plastic consumption

Réduire votre consommation de plastique

Il n’a jamais été aussi facile et important de supprimer le plastique de votre établissement. Nuisible à l’environnement et aux animaux, il met des années à se décomposer. Grâce à ce guide, vous apprendrez à protéger la planète en réduisant votre consommation de plastique.

Par où commencer ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?