Trouver un équilibre entre durabilité, hygiène et santé

Article rédigé en collaboration avec Innovation Lighthouse, Travel Without Plastic et l’Initiative mondiale sur les plastiques dans le secteur du tourisme (GTPI)

Mis à jour il y a 2 mois
Enregistrer

L'impact mondial du tourisme est devenu clairement visible lorsque la pandémie a mis fin à la quasi-totalité des voyages. Quand les avions et les voitures ont disparu de la circulation, nous avons rapidement pu respirer un air plus pur. Partout dans le monde, la faune locale a commencé à reprendre sa place. Les villes et les destinations saturées ont, elles aussi, pu respirer pour la première fois depuis bien longtemps. La pandémie a engendré des souffrances terribles et a eu un effet dévastateur sur le secteur du voyage, aussi bien pour les petites entreprises que pour les multinationales. Cependant, le monde entier a pu observer que l’environnement commençait à se rétablir.

Désormais, l’impact environnemental est une priorité pour nombre de voyageurs et de voyageuses qui recommencent à réserver des séjours. En effet, 61 % des personnes que nous avons sondées déclarent que la pandémie leur a donné envie de voyager de manière plus durable à l'avenir. Dans le même temps, 49 % de ces participants considèrent que les options de voyage durable disponibles restent insuffisantes, et 53 % éprouvent de la frustration si l’établissement dans lequel ils séjournent les empêche d'être durables, par exemple en n’offrant pas la possibilité de trier les déchets.

Une autre conséquence importante de la pandémie est l’attention accrue que nous portons à la santé et à l'hygiène dans notre secteur. Cette tendance n’est pas passagère. Nous devons donc absolument prendre en compte l'impact potentiel des procédures d’hygiène sur l'environnement. Cela comprend l'utilisation accrue de produits désinfectants chimiques, mais aussi l'élimination inadaptée des produits sanitaires comme les gants, les masques et le gel hydroalcoolique.

Les attentes en termes de voyages se renouvellent sans cesse. Les priorités qui influencent les décisions des voyageurs ont changé. Pour capitaliser sur cette dynamique, il sera crucial de bien se positionner dans un nouveau paysage de voyages durables tout en continuant à répondre aux attentes plus élevées des voyageurs en matière d’hygiène et de sécurité. La section ci-dessous vous aidera à trouver cet équilibre.

Quatre avantages pour votre établissement si vous donnez la priorité à la durabilité pour la reprise du tourisme

 

1. Vous réduisez les coûts à moyen et long terme

Alors que la réalité du changement climatique et de la dégradation de l’environnement devient évidente, de plus en plus de gouvernements aux quatre coins du monde mettent en place des lois qui font augmenter le coût de certains produits, notamment le plastique à usage unique. Dans le même temps, nous avons atteint un point critique : en termes de production, l’énergie propre est désormais plus rentable que l'énergie non renouvelable. Ce n’est pas seulement le cas sur le plan opérationnel : le fait de négliger la durabilité fait aussi perdre des clients aux entreprises. En effet, 81 % des voyageurs déclarent vouloir séjourner dans un hébergement durable au cours de l'année à venir, une tendance qui s'est accentuée au fil du temps.

2. Vous transmettez un message de responsabilité

La relation entre vous et vos clients est plus importante que jamais. Les établissements doivent faire en sorte que les voyageurs aient confiance en leurs procédures de sécurité et de nettoyage des installations. En intégrant la durabilité à vos priorités commerciales, vous montrez que vous envisagez vos responsabilités de façon holistique et vous donnez à votre marque une image globalement responsable et fiable.

3. C’est une opportunité d’innovation

De nombreux voyageurs affirment que la pandémie les a rendus plus soucieux de la durabilité de leur consommation, à la fois chez eux et lorsqu’ils voyagent : 61 % d’entre eux disent vouloir voyager de façon plus durable à l’avenir. Il y a donc tout à gagner à réinventer la façon dont vous accueillez les voyageurs. Les exemples d’innovations durables sont nombreux : faire pousser des fruits et légumes sur place, utiliser l’énergie solaire pour chauffer la piscine, recycler l’eau des douches... De plus en plus de voyageurs sont à la recherche de ce type d’initiatives lorsqu’ils choisissent un hébergement.

4. Vous faites évoluer votre marque pour qu’elle réponde aux futures exigences

Les chiffres sont sans équivoque : 84 % des voyageurs affirment vouloir réduire leurs déchets ainsi que l’utilisation de plastique à usage unique pendant leurs voyages. Cela signifie que les mini-flacons de shampoing ou les chaussons jetables ne sont plus forcément perçus comme des avantages. Alors que 83 % des voyageurs dans le monde considèrent que la durabilité est un aspect essentiel des voyages, il est important de créer une image de marque forte en tenant compte de votre impact sur l’environnement. Dans un futur proche, les évaluations des établissements dépendront des installations de tri sélectif et de recyclage, des produits sans plastique et de la possibilité pour les voyageurs d’adopter un comportement durable, par exemple en réutilisant leurs serviettes.

unep_infographic_-_partner_facing_-_landscape_1_1.png
Comment donner la priorité à la durabilité alors que les voyages reprennent

 

Concentrez-vous sur les processus plutôt que sur les produits

Les commodités jetables, les télécommandes emballées dans du plastique et les rubans de papier placés autour des toilettes après le nettoyage de la chambre font partie des premières solutions auxquelles nous pensons lorsqu'il s'agit d'améliorer l'hygiène. En réalité, ces choses ne sont pas une garantie de propreté : après tout, le plastique non désinfecté peut lui aussi être vecteur de microbes. Ces produits ne garantissent rien d’autre qu’un énorme volume de déchets.

Les bonnes pratiques d’hygiène reposent en réalité sur la mise en place de procédures de nettoyage et de traçabilité fiables. Plutôt que d'utiliser des équipements à usage unique ou d'emballer des objets dans du plastique, assurez-vous que les chambres et les équipements sont correctement nettoyés et désinfectés entre les clients. Mettez en place des protocoles de nettoyage complets et systématiques et assurez-vous de bien former votre personnel à les respecter.  

Faites de la réduction du plastique une priorité stratégique

La réduction de l’usage du plastique est un élément essentiel de la durabilité. C’est d’autant plus important en cette période post-confinement, alors que les masques et gants jetables, les flacons de gel hydroalcoolique et les équipements à usage unique constituent autant de sources de déchets. Il existe de nombreuses façons de réduire la consommation de plastique dans votre établissement :

  • Si, pour une raison quelconque, vous devez fournir des produits à usage unique, choisissez des matériaux qui pourront être traités dans les infrastructures locales de gestion des déchets. Trouvez des alternatives certifiées compostables à domicile pour les composter directement dans votre établissement. Quelques exemples : les contenants en bagasse pour les plats à emporter, les gobelets avec une doublure à base d’eau et non à base de plastique ou de PLA, ou les herbes ou les pâtes en guise de pailles. Si vous n'avez pas d'autre choix que d'utiliser du plastique à usage unique, choisissez des produits qui contiennent un pourcentage élevé de matériaux recyclés.
  • Pensez à éliminer correctement les plastiques que vous devrez utiliser. Faites en sorte que le recyclage soit au cœur de la gestion des déchets dans votre établissement. Il est également utile de mettre en place une signalisation et une communication claires à destination des clients pour leur indiquer où se trouvent les bacs de recyclage.
  • Prenez contact avec l’entreprise chargée de collecter vos déchets pour savoir quels matériaux peuvent être traités dans les infrastructures locales et lesquels finissent dans les décharges. Ces informations peuvent éclairer les décisions que vous prendrez au sujet des produits et des fournisseurs.  

Mettez en place de nouveaux indicateurs de niveau d’hygiène

Il existe des moyens plus efficaces et durables de rassurer les clients que de tout emballer dans du plastique. Il est essentiel de communiquer avec les voyageurs au sujet de leur sécurité afin de les rassurer avant et pendant leur séjour. En effet, 70 % des personnes interrogées déclarent qu'elles auraient tendance à préférer un établissement qui affiche clairement ses mesures relatives à la santé et à la sécurité.

  • Les e-mails de confirmation, votre site Internet et votre page d'établissement Booking.com sont une excellente façon d’informer les clients suffisamment tôt des procédures mises en place pour maintenir un bon niveau de propreté et d’hygiène dans votre établissement.
  • Fournissez des informations dans votre établissement, par exemple avec des panneaux ou sur la chaîne de télévision interne. Vous pourrez ainsi renseigner vos clients sur la méthode et la fréquence de nettoyage des espaces publics, ainsi que sur les procédures de nettoyage des chambres et des équipements.
  • Informez vos clients si vous avez également pris des mesures pour allier durabilité et hygiène renforcée. Cela leur donne la possibilité de participer à vos efforts pour la durabilité, par exemple en utilisant des produits réutilisables correctement désinfectés plutôt que leurs propres récipients en plastique à usage unique.  

Auditez votre chaîne d’approvisionnement

Profitez de l’élaboration de vos nouveaux protocoles de nettoyage pour passer en revue les efforts de vos fournisseurs en matière de durabilité. Contactez-les pour en savoir plus sur leurs procédures de réduction des déchets (notamment plastiques), de diminution de l’impact écologique des transports et de reprise des emballages. La transition vers la durabilité a lieu dans tous les secteurs, et ces conversations pourraient être bénéfiques à la fois pour vous et pour vos fournisseurs.

Réfléchissez à de nouvelles solutions de nettoyage plus durables ainsi qu’aux nouvelles technologies qui permettent de rendre l’assainissement plus efficace. La désinfection à l'ozone, l'ozone aqueux stabilisé et le nettoyage à la vapeur à haute pression en sont quelques exemples. Ces méthodes utilisent moins de produits chimiques nocifs et sont par ailleurs plus économiques.  

Réfléchissez à la façon d’intégrer la sécurité dans le cadre des repas

Il est normal que la nourriture soit source de préoccupations en matière d’hygiène. Tout comme pour les commodités, le réflexe est généralement de se tourner vers les sachets de condiments à usage unique et les couverts en plastique. Voici quelques exemples de moyens plus économiques de garantir l'hygiène dans le cadre des repas, tout en limitant le gaspillage :

  • Proposez des condiments sur demande en petites portions. Vous pouvez par exemple utiliser des pots ou des plats en céramique de taille individuelle.
  • Utilisez des distributeurs fermés pour les produits comme la confiture ou le lait. Cela permet aux clients de se servir sans toucher la nourriture.
  • Mettez en œuvre des protocoles de nettoyage appropriés pour les ustensiles de cuisine, comme c’est le cas pour l'entretien des chambres. C’est une bonne façon de garantir le meilleur niveau de nettoyage et d'hygiène.
  • Assurez-vous qu'il y a suffisamment d'espace entre les clients qui dînent dans la même zone. Vous pouvez par exemple élargir les horaires des repas pour vous conformer plus facilement aux restrictions de capacité.  

Faites participer vos équipes

Votre personnel doit absolument s’impliquer dans les nouveaux processus ou changements que vous mettez en œuvre. Investissez dans une formation appropriée afin que vos protocoles de nettoyage durable soient bien compris et correctement mis en pratique. Greener Guest propose un module de formation en ligne gratuit permettant d’apprendre à réduire l’utilisation du plastique à usage unique tout en assurant la sécurité des voyageurs. Vous pouvez également combiner la formation avec une activité de nettoyage dans les environs de votre établissement. En faisant le lien entre les objets utilisés sur le lieu de travail et la pollution environnante, le changement de comportement peut s’opérer plus rapidement.

Il peut aussi être très utile de recueillir l’avis de vos équipes sur les changements que vous mettez en place. Chaque membre du personnel aura une connaissance unique de votre établissement et de vos clients en fonction de son rôle spécifique et de sa visibilité propre. En réunissant plusieurs perspectives, vous pourrez mieux définir la meilleure façon de mettre en œuvre un changement durable.

hand sanitiser
Faites part de vos efforts aux voyageurs

Si vous avez déjà mis en place des pratiques favorisant la durabilité dans votre établissement, vous pouvez en informer les voyageurs via notre plateforme. Vous pouvez également communiquer au sujet des mesures de santé et de sécurité que vous avez mises en place dans votre établissement.

Mettre à jour mes équipements

Découvrez nos autres guides de développement durable :

animal_welfare.jpeg

Bien-être animal

Les lieux où nous vivons et que nous visitons en tant que touristes existent grâce aux autres espèces qui les habitent. Effectuer un effort collectif pour protéger le bien-être animal ne relève pas seulement d’une responsabilité éthique. Il s’agit également d’assurer la longévité d’un environnement qui nous est cher.

Découvrir par où commencer

Energy consumption

Limiter sa consommation d’énergie et utiliser des ressources renouvelables

Le réchauffement climatique s’accélère, aggravant ainsi son impact sur les écosystèmes et l’économie. Les sources d’énergie et leur efficacité deviennent donc des priorités pour le développement durable. De plus, réduire votre consommation et passer à des sources d’énergie renouvelables n’est pas uniquement bénéfique pour la planète. Cela peut également réduire vos coûts opérationnels.

Découvrir par où commencer

Découvrez nos autres guides de développement durable :

Reducing food waste

Réduire le gaspillage alimentaire

Près d’un tiers de la nourriture produite pour la consommation humaine finit à la poubelle. Étant donné que la nourriture peut représenter un coût important, la réduction des déchets peut vous permettre de faire des économies considérables et de limiter votre empreinte écologique.

Découvrir comment

Avez-vous trouvé cet article utile ?