Sustainability APAC

Que pensent les voyageurs de la durabilité en Asie-Pacifique ?

 | Enregistrer
Notre dernier rapport met en lumière différents points de vue concernant les voyages plus durables dans la zone Asie-Pacifique (APAC). Le secteur du voyage peut tirer parti de l’intérêt croissant que portent les voyageurs à ce domaine et accélérer sa croissance.

Pour l’édition 2023 de notre indice de confiance des voyageurs de la zone APAC*, nous avons interrogé les marchés de cette région pour comprendre les motivations et les préoccupations des voyageurs. La durabilité étant plus que jamais au cœur des préoccupations dans un contexte de crise climatique, nous nous sommes penchés sur les différentes opinions concernant les voyages plus durables.

Dans le cadre de ce sondage, 8 000 personnes au total ont été interrogées dans 11 pays et territoires : Australie, Chine, Corée du Sud, Hong Kong, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande, Singapour, Taïwan, Thaïlande et Vietnam. Voici ce qu’a révélé le sondage sur l’état d’esprit des voyageurs dans la région et comment les entreprises peuvent satisfaire leurs besoins en devenant plus durables.

Principales conclusions concernant l’intérêt pour la durabilité sur les marchés de la zone APAC

Notre rapport a utilisé 4 principaux indicateurs liés à la durabilité sur les marchés de la zone APAC. Même si les réponses liées aux dépenses n’étaient pas toujours en phase avec l’importance que les marchés attachaient aux voyages plus durables, il est tout de même possible d’en tirer des conclusions dignes d’intérêt.

Les voyageurs en provenance de Chine, de Hong Kong, d'Inde et du Vietnam ont manifesté un intérêt considérable pour les choix de voyage plus durables. L'Inde arrive en tête avec 86 % des personnes sondées qui soulignent « l'importance des choix de voyage durables » suivie de près par le Vietnam avec 80 %. De plus, les 2 pays comptaient les pourcentages les plus élevés de voyageurs prêts à payer plus pour un hébergement plus durable, avec 73 % au Vietnam et 69 % en Inde.

Importance of sustainable travel decisions


À l’inverse, l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et Singapour ont démontré un intérêt moindre pour les voyages plus durables. En effet, chacun de ces pays a classé cet indicateur en dessous de 50 %, le Japon étant le plus bas avec 29 %. De la même manière, les personnes interrogées dans chacun de ces pays ayant déclaré « donner la priorité à la durabilité plutôt qu'à la variété d’hébergements » ne dépassent pas les 31 %. Le Japon s’est à nouveau distingué avec le pourcentage le plus faible : 19 %.

Prioritising sustainability over variety


Au fur et à mesure de nos investigations, notre rapport s’est concentré sur des marchés individuels, avec des sondages adaptés à chaque région. Nos principales conclusions sont les suivantes :

  • C’est l'Inde qui a montré le plus grand intérêt pour les initiatives plus durables, avec 4 voyageurs sur 5 susceptibles de réserver des établissements prenant des mesures plus durables.
  • Pour les voyageurs de Hong Kong, les « mesures durables » se classent au second rang des priorités les moins importantes sur 9 lors du choix d'un hébergement.
  • À peine 13 % des Néo-Zélandais ont déclaré que le changement climatique et l'empreinte environnementale des voyages avaient un impact direct sur la planification de leurs futurs voyages.
  • 3 voyageurs thaïlandais sur 5 ont manifesté leur intérêt pour le fait de visiter une destination locale qui adopte des pratiques plus durables.

Examinons de plus près les indicateurs clés et les contradictions

Les 4 indicateurs pris en compte étaient :

  • Les dépenses dans les voyages durables
  • L’importance des choix de voyage durables
  • Le fait de payer davantage pour un hébergement durable
  • Le fait de privilégier la durabilité plutôt que la variété

Voici une contradiction édifiante dans les résultats obtenus : plusieurs marchés ayant indiqué qu’ils dépenseraient autant ou plus pour voyager de manière plus durable cette année, étaient également ceux qui étaient le moins disposés à payer davantage pour un hébergement plus durable. Sont concernés les pays suivants : Australie, Corée, Japon, Nouvelle-Zélande et Singapour.

Cet écart concorde avec nos recherches plus larges sur la durabilité qui révèlent que les voyageurs ont du mal à trouver un équilibre entre leur désir de voyager de manière plus durable et les défis économiques auxquels ils doivent faire face, tels que la hausse du coût de la vie. Les entreprises du secteur, en particulier celles qui accueillent un grand nombre de visiteurs en provenance de ces lieux, peuvent consulter ces résultats pour en savoir plus.

Les voyageurs types et les différentes visions de la durabilité

Notre enquête a mis en évidence 4 catégories de voyageurs types, regroupés en fonction de leurs différentes priorités. Ces informations peuvent vous aider à personnaliser vos initiatives liées à la durabilité en fonction de vos publics cibles. Ce graphique analyse les 4 catégories de voyageurs types évoquées ci-dessus.

Les voyageurs sensibles : empathiques et réfléchis, ces voyageurs souhaitent préserver l’environnement et aider les communautés locales. Cependant, ils peuvent se sentir un peu perdus et dépassés lorsqu’ils se retrouvent dans des environnements inconnus.

Les explorateurs conscients : la durabilité est une priorité absolue pour ces voyageurs qui tiennent absolument à s'engager dans l'écotourisme et auprès des communautés locales. 

Les personnes pragmatiques qui voyagent « local » : l’aspect pratique est prépondérant pour ces voyageurs. Ils préfèrent les expériences de voyage proches de chez eux, bien organisées et efficaces leur permettant de tirer le meilleur parti de leur temps.

Les amateurs de confort : ce groupe de voyageurs est également motivé par l’aspect pratique, mais sous l’angle du luxe. Ils cherchent à se faire plaisir et attendent qu’une attention personnelle leur soit accordée ; entre confort et durabilité, ils ont choisi le confort. 

Travel Confidence Index 2023


Le graphique concorde avec nos conclusions générales, montrant que sur divers marchés, ce sont les voyageurs les plus confiants qui portent le plus d’intérêt à la durabilité, à l'exception de Singapour. Même s’il s’agit de voyageurs très confiants, les options plus durables ne constituent pas pour eux une priorité absolue.

Utiliser des catégories de voyageurs types pour évaluer les différentes régions peut être une ressource précieuse pour les entreprises du secteur touristique. Par exemple, un propriétaire d’hébergement au Sri Lanka, un pays qui reçoit un nombre important de touristes en provenance d’Inde attachant de l’importance à la durabilité et aux communautés, pourrait attirer encore plus de visiteurs en mettant en avant une philosophie plus soucieuse de l’environnement tout en facilitant les interactions avec la population locale.

Le sentiment général penche en faveur des voyages plus durables

D'après nos recherches, il est évident que les options plus durables ne font pas encore partie des priorités non négociables ou majeures de certains voyageurs, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon et à Singapour. Mais les données provenant de marchés comme l’Inde, la Chine et le Vietnam sont prometteuses et montrent clairement aux entreprises les avantages du développement de pratiques plus durables. C’est l’occasion pour les fournisseurs d'hébergements d’agir en chefs de file en montrant de quelle manière les mesures axées sur la durabilité ont un impact positif à la fois sur les communautés locales et sur l'expérience de voyage globale. Les voyageurs doivent avoir la certitude que préserver la planète ne signifie pas rogner sur leur confort ou l’aspect pratique, et le fait d’adopter des mesures plus durables peut contribuer à les rassurer.

* Cette étude a été commandée par Booking.com et réalisée de manière indépendante par Milieu Insight auprès d’un échantillon représentatif d’adultes. Au total, 8 800 personnes situées dans 11 pays et territoires de la zone APAC ont été interrogées. Elles ont répondu à un sondage en ligne entre le 29 mars et le 7 avril 2023.

 

APAC
Découvrez d’autres données

Pour avoir une vision plus large de la perception de la durabilité dans la zone Asie-Pacifique par rapport à d’autres priorités liées au voyage dans la région, vous pouvez lire notre rapport complet.

Lire le rapport

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Topics
À retenir
  • L’intérêt pour les voyages plus durables varie considérablement au sein de la zone Asie-Pacifique.
  • Les pays et territoires en développement semblent accorder plus d’importance à la durabilité que les pays industrialisés.
  • Les personnes interrogées en Inde sont celles qui ont manifesté le plus d’intérêt pour les voyages plus durables, tandis que le Japon est le pays qui en a montré le moins.
  • C’est l’occasion pour les fournisseurs d’hébergement de montrer l’exemple en prenant des mesures plus durables.