RL5

5 minutes avec Rachel Lowenstein : l'importance de l’inclusivité pour votre marque

 | Enregistrer
Nous avons passé 5 minutes avec Rachel Lowenstein, directrice internationale Innovation inclusive chez Mindshare. Découvrez sa perspective unique sur l'inclusivité en tant que leader queer et autiste.

Je m'appelle Rachel Lowenstein. Je suis directrice internationale Innovation inclusive chez Mindshare, une agence média mondiale, et mes pronoms sont elle/la. Mon travail est d’aider les marques à réfléchir à la manière dont elles peuvent se servir des médias, du marketing et de la technologie pour s’impliquer socialement et utiliser le pouvoir économique dont elles disposent pour avoir un impact sur les problèmes mondiaux. 

J'étais intervenante principale lors de Click. 2023, la conférence annuelle de Booking.com dédiée aux partenaires. J’ai participé à une table ronde sur l’importance de l’authenticité pour les marques dans un monde où le marketing se focalise sur des causes, en soulevant le cas du tourisme LGBTQ+.

J'ai également passé du temps avec l'équipe de Booking.com à discuter de l'importance de l'inclusivité dans le secteur du voyage. Voici ce que j’ai partagé.

Les marques de voyage deviennent plus inclusives et sont plus à l’écoute

En ce qui concerne l'avenir du marketing des voyages, les marques doivent réfléchir au rôle que les questions sociales et politiques jouent sur les voyageurs et les voyageuses afin de l'intégrer dans leur approche. Cela peut notamment se faire en travaillant avec des personnes du monde de l’édition et des médias appartenant à des minorités, en particulier à la communauté queer. 

Les marques peuvent également réfléchir à la manière d'utiliser leur positionnement, leur représentation et leurs médias pour soutenir et promouvoir des créateurs et créatrices ainsi que des influenceurs et influenceuses venant de milieux plus marginalisés.

Il se passe beaucoup de choses avec les droits humains en ce moment, en particulier pour les personnes queers et trans. Aujourd'hui plus que jamais, nous devons réfléchir à l’influence majeure du secteur privé sur la question des droits humains. Il y a tellement d'enjeux, et nous commençons à voir beaucoup de marques bouger et commencer à protéger et à défendre les droits des personnes queers qui sont mis à l’épreuve dans le monde entier.

Les entreprises doivent se demander : « Est-ce que j’agis de façon égale ou équitable ? »

Si vous pensez que vous n’avez pas besoin de changer votre façon de travailler parce que vous traitez déjà tout le monde pareil, vous devez vraiment vous demander : « Est-ce que j’agis de façon égale ou équitable ? ». Ces mots ne sont pas synonymes. Les personnes désavantagées d’une manière ou d’une autre ont besoin d’équité, elles n’ont pas besoin d’égalité. 

Je peux vous donner un exemple très spécifique qui me concerne. Étant autiste, je voyage de façon très différente des autres. Pour moi, l’expérience de voyage n’est vraiment pas optimale. C'est un cauchemar sensoriel. Il peut être compliqué de séjourner dans un hôtel et très difficile de prendre l’avion. Ce qui est perçu comme un traitement égal pour tout le monde n'est pas pour autant équitable pour moi. J'ai en effet des besoins spécifiques. J'ai un handicap et je dois donc voyager un peu différemment. 

Si vous ne pensez pas à favoriser l’équité sur l’égalité, vous passez à côté d’une opportunité, non seulement au niveau de l’impact social, mais aussi d’un point de vue financier. Si quelqu'un n'est pas en capacité de voyager, ne préfère pas voyager ou ne se sent pas assez en sécurité pour voyager parce que les conditions nécessaires ne sont pas réunies, vous allez perdre beaucoup d'argent.


Considérer l’inclusivité d’un point de vue intersectionnel est important pour les personnes de différents horizons

En dehors de mon activité chez Mindshare, j’ai travaillé sur le Neu Project avec Google. Il s’agit d’un superbe guide à destination des personnes qui organisent des événements, afin de rendre les événements professionnels plus neuroinclusifs. 

Beaucoup de personnes peuvent se sentir un peu submergées lors de grands événements professionnels. La plupart d'entre eux ne sont en effet pas neuroinclusifs. Il est important de penser, par exemple, à fournir des indications très claires sur ce qui va se passer lors de l’événement, ou à donner des informations sur l'expérience sensorielle lors des différentes tables rondes et interventions. 

Le guide sur la neuroinclusion lors d’événements professionnels (« An Event Professional’s Guide to NeuroInclusion ») est très complet et aborde tous les aspects de la neurodiversité d’un point de vue intersectionnel, notamment parce que les personnes neurodiverses sont si différentes. Il n’y a pas qu’une seule forme de neurodiversité. Il y a le trouble du déficit de l'attention, l’autisme, la dyslexie et bien d’autres. 

Ce que nous avons fait avec Google, et que j’ai trouvé si spécial, c’est que nous avons réuni des personnes de différents horizons présentant différents aspects de neurodivergence pour qu’elles partagent leur expérience (je l’ai fait également) afin d’aider les professionnels à créer des événements plus neuroinclusifs, plus accessibles et finalement plus agréables pour la plupart des gens.

Travel Proud est un programme qui aurait dû être lancé il y a longtemps

Je pense que le programme Travel Proud est fantastique. C'est quelque chose qui aurait dû être fait depuis longtemps et que d'autres partenaires dans le secteur du voyage feraient bien de reproduire et de prendre en compte. 

Nous voyons de plus en plus de personnes des générations Y et Z se définir en tant que queer ou LGBTQ+. Cela peut s’expliquer par plusieurs raisons. L'une d’entre elles est que nous avons créé une culture qui est plus accueillante envers les personnes queers à travers le monde. Cela s'accompagne toutefois de nombreuses mises en garde, notamment lorsque l’on voit les attaques qui sont portées à la législation actuellement. 

Si vous voulez développer votre marque et votre activité et que vous voulez le faire auprès d’une communauté comme la communauté LGBTQ+, il est important de savoir que nous sommes un certain nombre, que nous avons des revenus à dépenser et que nous voulons voyager. Vous devez donc réfléchir aux moyens et aux approches qui vous permettront d’assurer la sécurité des voyageurs et des voyageuses LGBTQ+. La formation Proud Hospitality peut contribuer à vous donner une nouvelle perspective sur les défis rencontrés par la communauté LGBTQ+.

5 minutes with Rachel Lowenstein: Why inclusion matters for your brand

 

L’inclusion ne devrait pas être une opportunité marketing, mais une partie fondamentale de votre façon de travailler

Je pense que les fournisseurs d'hébergements ont un rôle important à jouer pour offrir un accueil plus inclusif, adapté et sûr aux voyageurs et voyageuses LGBTQ+.

Pour commencer, il est essentiel de définir clairement votre établissement comme un espace sûr et inclusif pour les personnes LGBTQ+ et de s’assurer que c’est réellement le cas en formant votre personnel. Cela ne devrait pas être une opportunité marketing.  Il doit s'agir d'une approche globale qui reflète fondamentalement votre façon de travailler. 

La première chose que beaucoup de personnes voudront savoir, surtout si elles voyagent dans des lieux peu sûrs pour la communauté LGBTQ+ est la suivante : « Est-ce que l’endroit où je vais dormir est sûr pour moi ? ». Le fait que cela soit clairement annoncé peut être très utile. 

Je pense aussi à des choses simples, comme utiliser les bons pronoms de quelqu'un ou afficher les pronoms de votre personnel. Normaliser cette pratique a un impact, en particulier pour les personnes non binaires. 

En tant que fournisseur d’hébergement, vous pouvez également collaborer avec d'autres entreprises locales et faire des recommandations d’expériences et de restaurants qui sont sûrs et inclusifs.

Si une personne ne se sent pas en sécurité et à l’aise en voyage, elle n’investira pas dans des expériences de voyage

Je suis intervenue lors de la session Authenticité radicale et marketing concret à l'événement Click. de cette année. La chose principale que je veux que les gens retirent de cette discussion est qu’il s’agit certes d’avoir un impact social, mais aussi un impact commercial. 

Je veux que les gens quittent la salle en sachant que les droits des personnes queers et trans sont des droits humains. Mais ce n’est pas tout. Je veux que les gens comprennent que cette conversation sur les voyages de la communauté LGBTQ+, et notamment sur le fait que nous puissions voyager en toute sécurité, est aussi une conversation sur la croissance de votre marque et de votre activité. 

Si des personnes, quelle que soit leur identité (LGBTQ+, PANDC, en situation de handicap, etc.) ne se sentent pas en sécurité et à l’aise pendant leurs voyages, alors elles n'investiront pas dans des expériences de voyage. Et c’est en ignorant cela que les marques passent à côté de beaucoup d’argent.

 

Couple
Comment montrer votre engagement pour l’inclusion des personnes LGBTQ+ ?

Lors de l’événement Click. 2023, Rachel Lowenstein a participé à une table ronde sur l’importance de l’authenticité pour les marques, en soulevant le cas du tourisme LGBTQ+.

Regarder l'enregistrement complet

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

5 minutes avec Rachel Lowenstein : l'importance de l’inclusivité pour votre marque
À retenir
  • Les marques de voyage deviennent plus inclusives et sont plus à l’écoute.
  • Les entreprises doivent se demander : « Est-ce que j’agis de façon égale ou équitable ? ».
  • Considérer l’inclusivité d’un point de vue intersectionnel est important pour les personnes de différents horizons.
  • Travel Proud est un programme qui aurait dû être lancé il y a longtemps.
  • L’inclusion ne devrait pas être une opportunité marketing, mais une partie fondamentale de votre façon de travailler. 
  • Si une personne ne se sent pas en sécurité et à l’aise en voyage, elle n’investira pas dans des expériences de voyage.