Woman planting tree

Ouvrir la voie à un secteur du voyage plus durable

 | Enregistrer
Dans cet article, nous nous intéressons à certains des efforts de collaboration entrepris par le secteur pour devenir plus durable et nous revenons sur la première année de notre programme Voyage Durable

La durabilité reste un sujet de conversation primordial dans le secteur, abordé notamment lors de notre événement Elevate 2022 à Singapour. Au cours de celui-ci, une session intitulée « Together for Tomorrow – All About Sustainability » a réuni 3 experts pour qu’ils partagent leur expérience.

Danielle D’Silva, directrice du département Durabilité chez Booking.com et Matthias Schmid, vice-président senior du département Voyage, sont intervenus aux côtés de Choe Peng Sum, PDG du groupe d’hôtels Pan Pacific. Pendant cette session, ils se sont exprimés sur l’importance de la durabilité et sur comment travailler ensemble à l’échelle du secteur pour rendre les voyages plus durables. 

Le premier point évoqué, qui semblait plutôt simple, a donné lieu à une vaste réponse.

Qu’est-ce que la « durabilité » ?

Danielle D’Silva a fait remarquer que de nombreuses personnes avaient tendance à associer les voyages durables au fait de « prendre l’avion et d’accrocher sa serviette », mais qu’il s’agissait en réalité d’un concept complexe aux multiples facettes.

En effet, la durabilité englobe bien plus que le climat et l’environnement. Parmi les autres éléments importants à prendre en compte, on peut citer des facteurs économiques, culturels et sociaux, comme la protection des communautés locales et le fait d’éviter la surfréquentation.

Pour évaluer la durabilité du secteur touristique, il faut étudier et amplifier les impacts positifs des voyages, tout en faisant preuve de lucidité quant à leurs effets négatifs, qu’il faut tâcher d’atténuer. Afin d’être efficace, un plan de durabilité doit être complet et prendre en compte toutes ces dimensions.

Premiers pas vers la durabilité

La session a permis d’identifier plusieurs points clés rassurants, dont l’existence d’options durables que les fournisseurs d’hébergements de toutes tailles peuvent mettre en œuvre. Pour cela, il est important d’entreprendre des actions adaptées à votre situation actuelle.

Choe Peng Sum a évoqué certains des investissements réalisés ces dernières années par le groupe d’hôtels Pan Pacific qui ont obtenu des résultats impressionnants, comme d’avoir investi dans des fenêtres plus efficaces pour limiter l’utilisation de la climatisation. Cela a représenté un investissement conséquent, mais le principal conseil fourni à ses pairs était bien plus simple : commencez à petite échelle, calculez vos retours sur investissement, puis suivez les résultats. 

Par ailleurs, tous les intervenants ont convenu du rôle prépondérant de la mesurabilité. Il peut s’agir de la baisse de la consommation d’énergie, du volume d’eau économisé, du nombre de bouteilles en plastique supprimées, du nombre d’artistes locaux soutenus ou de tout autre indicateur. L’essentiel, c’est qu’un chiffre tangible soit rattaché à chaque investissement, afin que vous puissiez identifier les actions qui apportent les meilleurs résultats.

Le rôle des transports dans la durabilité

Les transports représentent bien entendu une part importante des émissions totales d’un voyage. Danielle D’Silva a précisé qu’il ne fallait veiller à ne pas penser de façon cloisonnée, en regardant chaque élément d’un voyage séparément, au risque que les progrès réalisés dans un domaine soit sapés par le manque d’amélioration dans un autre.

Bien qu’elles échappent au contrôle des fournisseurs d’hébergements, les émissions associées à d’autres facettes d’un séjour peuvent influencer les clients et leurs décisions en matière de voyages. Ainsi, environ 30 % d’entre eux déclarent ressentir un sentiment de culpabilité à l’idée de prendre l’avion.

Booking.com abordera notamment l’impact du transport sur les émissions de carbone en affichant les informations sur les émissions pour chaque vol, afin d’aider les voyageurs à mieux comprendre les conséquences de leurs choix de voyage. Pour cela, nous aurons recours à une technologie conçue par Chooose, associée à la méthodologie développée par Google dans le cadre du projet pour l’aviation du partenariat Travalyst

Mettre en avant les hébergements durables sur notre plateforme

L’un des défis de la durabilité réside dans l’écart entre la volonté et l’action : les clients déclarent vouloir bénéficier d’options durables, mais ne peuvent pas opter pour celles-ci s’ils ont du mal à les trouver. 

Bien qu’elle soit directrice du département Durabilité, Danielle D’Silva elle-même avoue qu’en tant que consommatrice, elle peine parfois à identifier les produits les plus durables dans d’autres secteurs. Comme elle le fait remarquer, si elle rencontre des difficultés malgré toute son expertise, comment pouvons-nous espérer que les clients reconnaissent les meilleures options sans les aider ?

C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons lancé notre programme Voyage Durable, qui vient de fêter son premier anniversaire. L’objectif : faciliter les choix de voyages durables pour tous et toutes, tout en récompensant et en accompagnant nos partenaires dans notre cheminement commun vers un secteur des voyages plus durable.

Depuis les débuts de ce dispositif, plus de 400 000 hébergements dans le monde ont reçu un badge Voyage Durable et ont été reconnus pour les efforts qu’ils déploient afin de gérer leur activité de façon plus durable. En continuant à travailler ensemble, nous pouvons ouvrir la voie à un secteur du voyage plus durable, tout en faisant en sorte que voyager de manière durable soit à la portée de tous et de toutes.

 

Trees
En savoir plus

Vous voulez découvrir comment gérer vos activités de manière plus durable ? Consultez le Guide Voyage Durable pour obtenir les conseils d’experts. 

Guide Voyage Durable

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Topics
À retenir
  • La durabilité est un sujet complexe qui dépasse le climat et l’environnement pour prendre en compte d’autres aspects importants, comme des facteurs économiques, culturels et sociaux
  • Les fournisseurs d’hébergements de toutes tailles peuvent prendre des mesures adaptées pour opérer de façon plus durable, sans que des investissements financiers conséquents soient nécessairement requis 
  • Choe Peng Sum, PDG du groupe d’hôtels Pan Pacific conseille aux partenaires qui débutent tout juste sur le chemin de la durabilité de commencer à petite échelle, de voir ce qui fonctionne, puis de suivre les résultats
  • Notre programme Voyage Durable vient de fêter son premier anniversaire, avec plus de 400 000 hébergements dans le monde déjà reconnus pour les efforts qu’ils déploient afin de gérer leur activité de manière plus durable