Tendances et infos

Tendances du marché : la reprise en Asie-Pacifique

 | Enregistrer
Même si de nombreuses incertitudes planent encore sur la réouverture complète des pays d’Asie-Pacifique, l'accélération des campagnes de vaccination est un signe encourageant pour la reprise dans la région à long terme.

L’arrivée récente du variant Omicron a compliqué la reprise en Asie-Pacifique. L’avenir des voyages a beau être prometteur, les stratégies de réouverture varient considérablement au sein de la région et ont été freinées par les incertitudes liées à la pandémie. 

« La difficulté à anticiper les mesures prises par les États face aux variants actuels et futurs représente l’un de nos plus grands défis », déclare Laura Houldsworth, vice-présidente et responsable de la Région Asie-Pacifique chez Booking.com.Elle ajoute que les réactions précipitées et peu cohérentes des gouvernements font perdre confiance aux voyageurs. « Même si les touristes ont hâte de retourner en Asie, ils craignent que les frontières ne ferment alors qu’ils sont loin de chez eux ».  

Cependant, l'accélération de la vaccination dans la région fait renaître l’espoir. Les taux de vaccination élevés font émerger des « couloirs de voyage » intra-régionaux et interrégionaux, ce qui constitue une étape importante sur le chemin de la reprise du tourisme en provenance de l’étranger. Selon nos prévisions, cette relance se confirmera sur le long terme, à mesure que l’horizon s’éclaircira au sujet d’Omicron.

« De nombreux pays d’Asie-Pacifique ont désormais un taux de vaccination égal ou supérieur à 80 %, et ont atteint ou dépassé celui d'autres régions », explique Nuno Guerreiro, directeur régional chez Booking.com. « Les nombreuses annonces récentes au sujet de la création de couloirs de voyage sont un autre indicateur positif. Elles montrent que les gouvernements de la région se sentent mieux préparés pour accueillir les touristes à mesure qu'il devient possible de le faire en toute sécurité. »

Les couloirs de voyage sont porteurs d’espoir 

En septembre 2021, Singapour a instauré le premier couloir de voyage international, autorisant les déplacements réciproques sans quarantaine pour les voyageurs vaccinés en provenance et à destination de l’Allemagne et de Brunei. Depuis lors, ce modèle a été étendu à d’autres pays représentant des marchés touristiques importants, dont le Canada, l'Australie, le Royaume-Uni, les États-Unis et plusieurs pays de l’Union européenne. 

« Suite à l'annonce de nouveaux couloirs de voyage entre Singapour, le Royaume-Uni, l'UE et les États-Unis, nous avons constaté une hausse des recherches correspondant à ces nouvelles possibilités de déplacement », a déclaré Laura Houldsworth. « De la même façon, lorsque l’Australie a de nouveau autorisé les voyages entre ses États pour la première fois en novembre dernier, les recherches de séjours nationaux ont augmenté en conséquence. Il est évident qu’à plus long terme, malgré les fluctuations de la pandémie, les voyageurs continueront de rechercher des séjours dans des destinations ouvertes et sécurisées. » 

Pour les pays dont l’économie dépend du tourisme, comme les îles du Pacifique, les couloirs de voyage sont essentiels pour rebondir. Par exemple, les îles Fidji ont rouvert leurs frontières à certains pays, dont l'Australie, à la fin de l'année dernière.Cette décision a donné un coup de pouce aux commerces locaux, qui l’attendaient depuis longtemps. « Les îles Fidji ont enfin commencé à voir des Australiens revenir en week-end prolongé », déclare Jesper Palmqvist, responsable régional pour l'Asie-Pacifique chez STR. « Les 2 premiers samedis de décembre, le taux d'occupation a atteint 60 %, contre à peine 30 % un mois plus tôt et quasiment aucune activité les week-ends précédents. » 

Pour cibler de manière proactive la demande internationale, Laura Houldsworth suggère de mettre en place des tarifs géociblés pour les marchés bénéficiant de couloirs de voyage. Même si votre destination enregistre une forte demande intérieure, le fait de proposer des tarifs compétitifs peut vous aider à mieux vous classer dans nos résultats de recherche et à vous démarquer de vos concurrents. Pour savoir quels marchés privilégier, vous pouvez analyser vos données relatives aux tendances de recherche dans l'extranet. 

Thailand

 

Programme « travel sandbox » pour profiter du soleil

Sur Booking.com, nous constatons que les séjours sont plus longs dans les stations balnéaires, et que les voyageurs venant de pays éloignés souhaitent profiter de la fin de l’été dans l’hémisphère sud. 

Le programme « travel sandbox » contribue à stimuler cette demande. Il permet aux voyageurs étrangers vaccinés de s’envoler directement vers certaines destinations, comme Phuket en Thaïlande, Phú Quốc au Vietnam et Langkawi en Malaisie, sans effectuer de quarantaine. Cependant, les touristes doivent toujours effectuer un certain nombre de démarches, notamment des tests PCR à l'arrivée et la réservation d'un hôtel pré-approuvé pour un nombre de jours défini. 

« Lorsque la sandbox de Phuket a été lancée en juillet, le taux d'occupation sur l'île est passé de 3 % à 20-25 % », explique Jesper Palmqvist. Suite à ces chiffres encourageants, le Centre thaïlandais d'administration de la situation liée au Covid-19 (CCSA) a récemment approuvé la réouverture de 3 autres « travel sandbox » : Ko Samui, Ko Pha Ngan et Ko Tao. 

Les voyages nationaux continuent de booster la demande

Parallèlement au retour régulier des voyages longs-courriers dans les destinations ouvertes, la demande de séjours nationaux de courte durée persiste dans la région. Cette tendance devrait se confirmer cette année. Selon une étude du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), les dépenses liées aux voyages nationaux pourraient augmenter de plus de 25 % en 2022 par rapport à l’année dernière. Ce phénomène permettra aux pays bénéficiant d’un important marché touristique national de compenser les chiffres du tourisme international, dans une certaine mesure. 

Avec le retour des restrictions, les séjours nationaux constituent parfois la seule option pour les populations locales. « Plusieurs pays comme l'Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande privilégient toujours une stratégie de réouverture plus prudente malgré des taux de vaccination très élevés », indique Nuno Guerreiro. « Ils concentrent leurs efforts sur la reprise de l'économie au niveau national tout en donnant la priorité à la santé et à la sécurité de leur population, avant d’ouvrir leurs frontières. Je pense que les disparités régionales se maintiendront à l’avenir, mais j'espère que même les pays qui se sont montrés un peu plus frileux commenceront à s'ouvrir et à gérer la crise sanitaire d'une manière plus endémique. »

Même dans les destinations historiquement touristiques, comme Bali en Indonésie, on constate une augmentation de la demande locale en raison de la fermeture prolongée des frontières. « Nous n’avons jamais vu autant d’Indonésiens voyager à Bali », déclare Jesper Palmqvist. « Le taux d’occupation atteint les 50 % le week-end, contre moins de 10 % en septembre 2021. Et il ne s’agit que de voyageurs nationaux. C'est du jamais vu pour un marché touristique international comme Bali. » 

L'envie de voyager est toujours là

Un autre indicateur prometteur pour la région est l'intention de voyager des clients, qui est plus forte que jamais. « Depuis novembre, avant l’annonce de l’arrivée du variant Omicron, l’ensemble de la région a enregistré plus de recherches de la part des utilisateurs qu'en 2019 », explique Laura Houldsworth. Il s'agit d'un signal positif pour les partenaires situés dans la région Asie-Pacifique, qui peut laisser présager une belle reprise à plus long terme grâce à une forte demande trop longtemps contenue, alors qu’il redevient possible de voyager en toute sécurité. 

« Je suis très optimiste pour l'avenir du voyage », conclut Laura Houldsworth. « Notre région a toutes les cartes en main pour relever les défis actuels, si nous restons flexibles et agissons de concert avec les autres professionnels du secteur. L’envie de voyager reste forte en ce début d’année, et nous pouvons unir nos forces pour nous assurer d’être prêts pour la reprise, sans oublier notre objectif de durabilité. »

 

9c4fca61-ee5b-489a-9bb0-b4a349d38784.jpeg
Préparez-vous à la reprise des voyages

Nous avons créé un guide rempli d’outils pour vous aider à tirer le meilleur parti des opportunités qui se profilent. Découvrez nos conseils pour vous assurer d’avoir toutes les cartes en main afin d’optimiser vos résultats cette année.

En savoir plus

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

À retenir
  • Des taux de vaccination élevés associés à des couloirs de voyage font renaître l'espoir dans la région Asie-Pacifique.
  • La reprise dans la région reste inégale et irrégulière, car le variant Omicron complique les stratégies de réouverture. 
  • Afin d’attirer les voyageurs internationaux, vous pouvez proposer des tarifs géociblés pour les marchés bénéficiant de couloirs de voyage. Vous trouverez dans votre extranet des données personnalisées relatives aux tendances de recherche et de réservation ; elles vous aideront à identifier les marchés que vous pouvez cibler. 
  • Malgré des hausses sporadiques des voyages internationaux, la demande dans la région reste étroitement liée au tourisme intérieur.