Tirez parti de notre guide basé sur des données pour attirer la demande de cette fin de saison.

earth day

Les tendances qui façonneront le tourisme durable en 2022

 | Enregistrer
À l’occasion du Jour de la Terre, découvrez ce que recherchent les voyageurs adeptes du tourisme durable en 2022, grâce aux données d’une récente étude menée par Booking.com.

De nombreux voyageurs internationaux s’intéressent de près à l’impact de leurs séjours. 71 % d’entre eux veulent voyager de manière plus durable au cours des 12 prochains mois, soit 10 % de plus que lors de notre enquête réalisée en 2021. 66 % des personnes sondées aimeraient vivre des expériences qui reflètent la culture locale, et 59 % d’entre elles souhaitent que leur lieu de séjour soit en meilleur état après leur départ qu’avant leur arrivée. La moitié des personnes interrogées mentionnent que les actualités liées au changement climatique les ont incités à faire des choix de voyages plus durables. 

Fait encore plus encourageant, 46 % des voyageurs internationaux affirment avoir séjourné dans un hébergement durable au cours de l’année écoulée. Parmi ces derniers, 41 % ont déclaré avoir choisi un séjour durable pour réduire leur impact sur l'environnement, 33 % souhaitent vivre une expérience plus locale et authentique, et 31 % estiment que les établissements durables ont une meilleure relation avec la communauté locale. 

La volonté d’éviter les destinations les plus populaires et les plus fréquentées fait consensus parmi les voyageurs : 33 % d’entre eux révèlent qu’ils ont décidé de voyager pendant la basse saison, et 27 % ont choisi de visiter une destination moins prisée au cours des 12 derniers mois pour éviter le tourisme de masse. C’est dans cet état d’esprit que 40 % des sondés annoncent qu’ils seraient à l’avenir disposés à voyager exclusivement en basse saison pour éviter la foule. De plus, 64 % d’entre eux révèlent qu’ils éviteraient les destinations et les attractions les plus touristiques pour répartir l’impact et les conséquences positives de leur visite. Près d'un tiers d’entre eux (31 %) seraient même prêts à choisir une autre destination que celle qu’ils auraient préférée pour éviter le tourisme de masse.

Répondre à ces besoins pour attirer les clients 

Alors que nous assistons à cet élan positif, les opportunités se multiplient dans le secteur du tourisme pour créer plus d’expériences de voyage durable et renforcer la communication dans ce sens. Ainsi, la connaissance et la visibilité des séjours plus durables continuent leur progression : 40 % des voyageurs internationaux confirment avoir vu un hébergement durable sur un site de réservation de voyages au cours de l’année passée. Mais il reste des actions à mettre en place pour permettre aux voyageurs et aux voyageuses de trouver plus facilement des options de séjour durable. 

Parmi les voyageurs qui n’ont pas séjourné dans un hébergement durable au cours de l’année passée, 31 % déclarent qu’ils ne connaissaient pas l’existence de tels hébergements, et 29 % confient ne toujours pas savoir comment les trouver. Plus de la moitié (56 %) des sondés admettent ne pas rechercher activement quelles initiatives durables sont mises en place par un établissement avant de réserver, mais affirment qu’ils les consulteront si ces initiatives sont facilement accessibles. D’où l'importance de présenter des informations claires et transparentes pour un large public de voyageurs. 

road trip

 

Alors que 78 % des voyageurs internationaux ont l'intention de séjourner dans un établissement durable au moins 1 fois au cours de l'année à venir, il existe une opportunité non négligeable de combler le fossé entre les personnes qui ont déjà des connaissances dans le domaine et celles qui ont encore du mal à trouver les bonnes options. De plus, 35 % des voyageurs internationaux déclarent que les pratiques durables mises en place par un hébergement ou un prestataire de transport représentent un critère important au moment de faire leur choix. Pas moins de 70 % des personnes sondées précisent qu’elles auraient davantage tendance à choisir des hébergements durables, qu’elles aient fait une recherche spécifique dans ce sens ou non. 

« Il est très encourageant de constater que le voyage durable prend de l’ampleur dans le monde entier et qu’il existe une envie de plus en plus importante d’avoir un impact positif lors de ses voyages. Mais ce n’est qu’un début », explique Danielle D’Silva, Directrice du service Durabilité chez Booking.com. « Nous nous rendons compte que nos partenaires jouent un rôle essentiel dans ce changement. C’est pourquoi il est crucial d’investir dans les programmes et les produits adéquats. Nous voulons les aider à communiquer leurs efforts dans le domaine à un public de plus en plus responsable et impliqué. Nous pouvons avancer ensemble sur ce chemin, en transformant les bonnes intentions en expériences de voyage durable, qui auront un impact significatif. » 

Voyage Durable

Pour aider les voyageurs à faire des choix plus durables et récompenser les établissements qui font déjà de grands progrès dans ce domaine, nous avons lancé le badge Voyage Durable en novembre 2021. Ce badge unique en son genre est une solution innovante permettant de mettre en avant les efforts des établissements en matière de durabilité. Déjà 99 000 établissements ont été récompensés dans le monde entier. Les pratiques durables concernées ont été sélectionnées pour leur accessibilité, leur simplicité et leur fort impact potentiel. Elles ont été vérifiées par des organismes indépendants du secteur, tels que Travalyst, une organisation internationale œuvrant pour le tourisme durable. Le badge a été pensé comme un outil universel pouvant répondre aux besoins de tous les types d’établissements, qu’il s’agisse d’un appartement à Amsterdam, d’un logement pour un séjour chez l’habitant en Inde ou d’un complexe hôtelier sur la Gold Coast australienne. 

L’attribution du badge repose sur 32 pratiques durables qui sont enregistrées et analysées. Mais un établissement peut également obtenir le badge automatiquement s’il possède un certificat ou un label d’un organisme tiers. En plus de ceux officiellement approuvés par le Conseil mondial du tourisme durable (GSTC), par Green Tourism et par l’écolabel européen, viennent désormais s’ajouter Green Seal, l’écolabel Nordic Swan, l’écolabel Green Hospitality, Ibex Fairstay, Fair Trade Tourism, LEED et Edge. 


Le badge Voyage Durable s’accompagne de ressources éducatives. Celles-ci visent à vous aider à identifier et à mettre en place des actions mesurables permettant de réduire votre impact environnemental et d’accroître votre impact social sur la planète. Notre guide Voyage Durable a été pensé pour vous accompagner dans votre parcours vers la durabilité, quel que soit le stade auquel vous vous trouvez. Il comprend notamment des indications pour établir votre profil environnemental de référence, ainsi que des conseils pratiques pour réduire votre consommation d’eau et d’énergie.

 

Sustainability
Mettez en avant vos pratiques durables auprès des clients

Attirez la demande en indiquant aux clients les mesures que vous avez prises pour proposer des séjours plus durables.

Mettre à jour mes pratiques

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Topics
À retenir
  • Près des trois quarts (71 %) des voyageurs internationaux souhaitent voyager de manière plus durable au cours des 12 prochains mois, soit 10 % de plus que lors de notre enquête réalisée en 2021. 
  • 70 % des sondés précisent qu’ils auraient davantage tendance à choisir des hébergements durables, qu’ils aient fait une recherche spécifique dans ce sens ou non. 
  • 78 % des personnes interrogées ont l'intention de séjourner dans un établissement durable au moins une fois cette année.
  • Vous pouvez attirer ces voyageurs en indiquant dans votre extranet les mesures écoresponsables que vous avez adoptées.