Nature traveller

Mieux comprendre les voyageurs et les voyageuses en quête de nature

 | Enregistrer
Les voyages axés sur la nature concernent des expériences hors milieu urbain qui peuvent revêtir différentes formes. Mais qu'est-ce qui motive les voyageurs à partir loin de tout ? Nous avons analysé les résultats d’une récente étude pour tenter de le comprendre.

L’intérêt pour les voyages axés sur la nature est devenu plus marqué au début de l’année 2020, ce qui n’est pas étonnant étant donné l’impact que le coronavirus (COVID-19) a eu (et continue d’avoir) sur le tourisme. Nos données montrent une augmentation de l’utilisation de recommandations* spécifiques sur notre plateforme, telles que la randonnée (94 %), l’air pur (50 %), la nature (44 %) et la relaxation (33 %), et ce, depuis le début de la pandémie. De plus, mi-2020, les séjours au vert constituaient le type de voyage le plus répandu parmi les personnes que nous avions interrogées.

Afin de découvrir les éléments auxquels ces amoureux de la nature accordent de l’importance et afin de vous permettre de mieux les cibler, nous avons organisé un entretien avec 8 personnes et interrogé 1 398 autres clients basés en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Brésil, en Russie, en Espagne et en Allemagne. Lisez ce qui suit pour découvrir nos conclusions les plus intéressantes.

Tout le monde ne se détend pas de la même manière

Les destinations dans la nature évoquent souvent l’isolement, le calme, la diminution du stress, de beaux paysages et des activités physiques telles que la randonnée. Il s’agit d’endroits où les voyageurs peuvent se déconnecter de leur quotidien, être plus sereins et prendre soin de leur santé mentale. Mais cette vaste catégorie se caractérise également par sa diversité.

La précision de nos données nous a permis d’identifier 3 types de voyageurs férus de nature. Nous avons d’abord identifié l’explorateur, c’est-à-dire un aventurier qui opte pour des destinations reculées qu’il ne connaît pas encore. Les explorateurs et les exploratrices sont plus susceptibles d’effectuer des voyages plus longs et de séjourner dans plusieurs hébergements. Vient ensuite le randonneur. Ces voyageurs et ces voyageuses partent souvent en week-end et accordent une grande importance à l’activité physique. Au cours de leur voyage, les randonneurs peuvent séjourner dans un seul ou plusieurs hébergements. Enfin, le 3e type de concerne les personnes déconnectées, qui partent en voyage dans la nature pour décompresser, principalement. Celles-ci n’ont pas de préférences marquées quant à leur destination (proche ou lointaine) ou les activités, sentiers et lieux d’intérêt qu’elles peuvent trouver à proximité de leur hébergement. Elles sont susceptibles de faire du vélo ou de la randonnée, et elles séjournent plutôt dans un seul hébergement, que ce soit pendant un week-end ou une semaine.

Choisir le bon emplacement

Pour choisir leur hébergement, les férus de nature s’intéressent d’abord à la proximité entre ce dernier et les lieux d’intérêt environnants. Ils consultent ensuite les tarifs et les commentaires clients. Ces critères ne sont pas les mêmes chez les autres types de voyageurs, qui accordent plus d’importance aux tarifs qu’à l’emplacement. Les personnes voyageant au vert ont également une préférence plus marquée pour les appartements, les maisons de vacances, les chambres d’hôtes et les maisons d’hôtes.

Par ailleurs, 56 % des personnes interrogées dans le cadre de cette étude considèrent qu’un parking sur place fait partie des équipements indispensables. Près de la moitié des sondé(e)s (49 %) ont répondu que la présence de transports en commun dans les environs n’était pas importante. Ce pourcentage suggère que les voyageurs effectuant des séjours dans la nature utilisent souvent un moyen de transport privé. Étant donnée l’importance accordée au stationnement, il peut être intéressant pour vous de préciser sur la page de votre établissement si vous proposez un parking gratuit ou payant. Cela peut vous aider à gagner en visibilité auprès des voyageurs et des voyageuses qui filtrent leurs résultats en fonction de ce critère.

Snow hiking

 

Les personnes interrogées ont cité le fait de profiter d’un lit confortable et la possibilité de se restaurer (principalement de bénéficier du petit-déjeuner) parmi les équipements ou services les plus utiles ou appréciés, mais il est à noter que ces critères ne sont pas spécifiques aux voyageurs férus de nature. Ainsi, 43 % des sondé(e)s considèrent qu’il est essentiel d’avoir un restaurant à proximité de l’hébergement. 

Bien que la nature soit au cœur des préoccupations des voyageurs et voyageuses ayant participé à notre étude, 39 % des personnes interrogées ont également précisé qu’il était essentiel pour elles d’avoir une ville à visiter à proximité. Elles apprécient également d’être proches de l’océan (34 %) et de la plage (31 %). En revanche, les sondé(e)s ont accordé assez peu d’importance au fait de disposer de nombreux équipements dans leur hébergement. Ainsi, les personnes interrogées estiment qu’il n’est pas important que leur hébergement dispose d’un bain à remous (54 %) ou d’une cheminée (67 %).

Proposer du contenu de qualité aux féru(e)s de nature

Les moteurs de recherche, guides, articles en ligne et expériences des proches jouent un rôle plus important dans le choix d’une destination au vert que pour d’autres types de séjours. Les photos sont particulièrement utiles pour attirer les voyageurs en quête de nature, qui « recherchent de beaux paysages » et ont tendance à se concentrer sur « l’arrière-plan des photos ». L’un des principaux problèmes cités par les sondé(e)s concerne la mauvaise représentation de ce qui les attend sur place. Trouver des informations exactes sur une destination dans la nature n’est pas toujours facile, et il peut être frustrant de découvrir le décalage entre les attentes et la réalité. Les photos et les descriptions détaillées des environs peuvent faire la différence auprès des voyageurs en quête de nature. Ces éléments peuvent vous aider à attirer cette clientèle. 

* Basé sur les recommandations postées sur Booking.com dans le cadre d’un commentaire de fin de séjour. Données issues des recommandations ayant le plus augmenté (par mois) entre le 1er avril et le 11 septembre 2020, par rapport aux recommandations mensuelles moyennes entre janvier 2019 et février 2020.

 

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

À retenir
  • Les séjours au vert sont en augmentation depuis début 2020. Il s’agit du type de séjour sur lequel la pandémie a eu l’impact le plus positif.
  • Nos données ont fait apparaître 3 types de voyageurs férus de nature : l’explorateur, le déconnecté et le randonneur. Chacun d’entre eux recherche la relaxation et expérimente la nature à sa façon.
  • Les personnes voyageant au vert ont une préférence plus marquée pour les appartements, les maisons de vacances, les chambres d’hôtes et les maisons d’hôtes, et considèrent le parking comme un véritable indispensable.